Accueil  >>  Le saviez-vous?  >>  Quel pinceau utiliser?

Quel pinceau utiliser?

Comment choisir son pinceau

Le pinceau pour le dessin, le connaitre pour mieux l’utiliser

Le pinceau est un instrument que l’on utilise presque exclusivement en peinture, en aquarelle… mais les dessinateurs à l’encre de chine font aussi appel à celui-ci pour réaliser des croquis avec des rendus plus sophistiqués.

Livre pour apprendre le dessin

​2 Ebooks de Dessin ​+ 2 Vidéos

Inscrivez-vous pour Recevoir mon Kit de démarrage du Dessin avec l'uns de mes meilleurs conseils et cours vidéos

TOUT EST GRATUIT!

Vous recevrez aussi mes meilleurs conseils par email ainsi que des tutoriels et offres promotionnels de mes cours.

PETIT HISTORIQUE
Le pinceau est vieux comme le monde, il a pu se développer au court des civilisations et de son utilisation. Certains dessins de nos ancêtres préhistoriques témoignent de son existence par certaines caractéristiques qui nous laissent deviner sa fabrication. L’homme préhistorique le fabriquait soit en attachant à un morceau de bois quelques poils durs arrachés à un animal, soit en enchâssant dans une baguette creuse quelques poils plus doux. Ce soucis de varier les poils du pinceau fût bien exploitée depuis la nuit des temps.peinture égyptienne
Les dessins à l’encre de l’Egypte ancienne, entre l’an 1310 et 1080 av J.-C, témoignent aussi de cette pratique. Les Egyptiens fabriquaient leurs brosses avec des fibres de roseau qu’ils liaient et serraient au bout d’un bâtonnet.

brosse en roseau Egypte

Brosse en roseau de l’Egypte ancienne


QUAND EST-IL DE SON ÉVOLUTION?
La fabrication moderne des pinceaux et des brosses demande toujours une habilité particulière et certains pinceaux sont toujours et encore faits à la main.

Dessiner au pinceau

Un dessin réalisé au pinceau prend un caractère plus expressif par des contours uniques que trace celui-ci. Le dessin doit son équilibre à la ligne travaillée par la pose des poils du pinceau, d’où l’intérêt de choisir un bon pinceau, selon l’utilité et le rendu qu’on veut obtenir.

Il faut savoir que les poils sont les éléments principaux du pinceau, car ils absorbent, généralement les couleurs pour les restituer ensuite, ils gardent aussi l’eau, liquide indispensable pour réaliser une humidification du dessin et, enfin, ils mettent, sur la pièce qui est censée être peinte, des couleurs de toutes sortes.
Vous les choisirez en fonction de votre dessin ou peinture, car chacun d’entre-eux est spécifique. Nous allons nous pencher sur les principaux.

Mais d’abord, quelle est la différence entre pinceau et brosse?

Les brosses sont les outils principales pour les peintres. Elles sont souvent appelées “pinceaux” pour la gouache ou pour l’aquarelle et “brosses” pour les peintures à l’huile ou à l’acrylique. Mais on les appelle aussi brosses quand le volume des poils est plus dense.
Les brosses se divisent par deux catégories:

  1. les brosses à poils doux, comme le martre, l’écureuil et les équivalents synthétiques. Ces pinceaux à poils doux conservent bien leur forme et conviennent pour des réalisations qui demandent finesse et lissé.
  2. les brosses à poils durs et élastiques réalisées de soies de porc ou de soies synthétiques sont, généralement, appropriées pour couvrir de grandes surfaces, pour mélanger les couleurs, pour préparer une toile, enduire, réaliser des dégradés, pour pocher (pour tamponner un pochoir),  ou pour des techniques mixtes…

La panoplie des différents pinceaux

Chaque brosse et pinceau peut être employé pour un usage particulier. Vous trouverez un large éventail de pinceaux et de brosses sur le marché. Ils se différencient par leur taille, leur matière, mais aussi par leur appellation. Penchons-nous sur quelques uns:

Le pinceau chinois et sa spécificité

Le pinceau chinois est fabriqué avec des poils de chèvre, de loup ou de loutre. On en trouve un grand choix de grosseur différentes dans le commerce. Leur particularité est leur bout très fin qui permet de réaliser des traits précis et délicats. Une autre particularité est son maintien: Ce sont des pinceaux généralement tenus perpendiculairement à la surface.
Le pinceau chinois est parfait pour l’aquarelle, la gouache, la calligraphie ou la peinture sur soie.
   Vous avez aussi ce style de pinceau:   

Le pinceau pour la peinture

Deux options: il est soit à poils naturels ou à poils synthétiques.

Le pinceau à poils synthétiques (en nylon ou en filaments de polyester). Contrairement à une idée reçue, ce dernier a un rendu presqu’aussi bon que le pinceau à poils naturels; Son seul défaut est qu’il s’use plus vite que l’autre, mais à part cela, il est parfait. Il est moins cher à l’achat et son prix peut, de ce fait, compenser sa vétusté inhérente à son utilisation dans le temps.

Le pinceau pour la peinture acrylique

Il y a trois sortes de pinceau dans l’acrylique:

  1. le pinceau large pour faire les fonds,
  2. le pinceau plat fort utilisé pour les peintures à l’huile, pour appliquer des pigments épais ou pour faire des aplats de couleurs.
  3. le pinceau en pointe ou rond pour parfaire les détails.
    Ils sont aussi valables pour la peinture à l’huile.

Leurs formes peuvent être très différentes en fonction de ce que vous voulez faire, car elles peuvent être classiques (exemple, la brosse plate pour déposer la peinture) ou spéciales (exemple, la brosse pochoir pour les frottis…)

Le pinceau pour la technique à l’eau

Si vous aimez peindre à l’aquarelle, à la gouache mais que vous ne voulez pas investir dans des pinceaux chers et spécifiques pour les artistes professionnels, alors, je vous conseille de commencer avec les petits-gris. Les petits gris sont des pinceaux fabriqués avec des poils d’écureuils nordiques; Ils sont appréciés pour leur souplesse, leur finesse et  leur bonne rétention de l’eau. Leur seul défaut c’est qu’ils ne reforment pas leur pointe aussi bien que le poil de martre qui lui reste LE pinceau par excellence mais plus onéreux.

Le pinceau à poils naturels

Il en existe un très grand nombre qui convient à la fois pour la peinture à l’huile et à l’acrylique:

  1. Poils de blaireau (le must pour l’huile).
  2. Poils ou soie de porc (prix intéressant)
  3. Poils de chameau, généralement appelé ainsi bien que les poils utilisés n’aient rien à voir avec l’animal. Il s’agit d’un condensé de poils différents (boeuf, écureuil, chèvre…etc). Evitez les poils de mangouste dont la qualité n’est pas toujours au rendez-vous !

Voici quelques marques de pinceaux que je vous conseille à titre personnelle et cela ne peut pas répondre à tous les goûts.
Da Vinci, Raphael, Manet, Isabey et Winsor&Newton sont de très bonnes marques et leurs produits sont en général de bonnes qualités.

1-  2- comment choisir son pinceau3-

Quelques questions à se poser pour bien choisir vos pinceaux

Devant une toile on se pose la question du matériel à utiliser, du type de peinture, des couleurs… Mais ce que certaines personnes négligent c’est que le pinceau a autant d’importance dans l’évolution de votre travail. Plus le pinceau sera approprié à la technique, au type de peinture, plus votre oeuvre prendra tout son effet technique richement bien élaboré. Donc avant de commencer à peindre, posez-vous d’abord la question sur le type de pinceau, mais aussi sur sa taille, là aussi vous y gagnerez un temps considérable!

Je récapitule avant de commencer votre oeuvre je vous le demande: Pensez d’abord pour quel type de technique ? à l’huile, à l’acrylique, à mixte, à l’aquarelle…

  1. Comment allez-vous la réaliser ? donnerez-vous dans les détails ?
  2. Quelle forme à utiliser ? utiliserez-vous la technique des traits avec des lignes régulières ou des fondus ?
  3. Quel prix seriez-vous prêt à mettre ? c’est personnel mais c’est important.

J’espère que ce petit résumé sur le pinceau et sur ses spécificités vous sera bénéfique et vous aidera à choisir le bon pinceau qui vous conviendra pour votre travail. N’hésitez pas à me laisser vos questions, vos commentaires ou votre avis concernant cet article.

À vos pinceaux!

4 commentaires so far:

  1. Pellegrin Joelle dit :

    Merci pour tout ces bon conseils. Je pense que maintenant je serais mieux armée pour obtenir de meilleurs rendus.

  2. Agnes dit :

    Bonjour, J’ai beaucoup aimé votre article. J’utilise de l’acrylique pour mes projets. Je fais des portraits. Lorsque je fais la peau du visage je fais plusieurs couches. Je voulais vous demander quel style de pinceau utiliser pour faire le rendu de la peau en plusieurs couches sans arracher la peinture de la couche du dessous ? Merci pour votre aide 🙂

    • EditionSam dit :

      Bonjour Agnes, je vous remercie pour votre commentaire. Je comprends votre question mais il y’a la manière de peindre qui joue dans le choix du pinceau.Si vous faites des petits aplats de couleur, une brosse plate et synthétique vous sera utile.
      – Si vous peignez avec une précision les détails, alors il vous faudra un pinceau à poils souples avec un manche court pour plus d’habileté (d’approche vers votre support) et de précision, dans ce cas, Je vous propose les pinceaux synthétiques. Je vous recommande ces pinceaux : https://amzn.to/2Hjwwre de la marque Raphaêl qui offre un bon choix de pinceaux de bonnes qualités de poils synthétiques et de soie naturelle.
      – Vous pouvez aussi prendre un pinceau au poils de martre qui est l’idéal pour les glacis et les dégradés mais cela a un prix, mais, si vous l’entretenez convenablement bien comme il faut, vous le garderez pour des années!
      J’espère avoir répondu à votre question, au plaisir de vous relire,
      Sam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouveau ici ? Reçois mes 2 ebooks avec 101 images pour bien débuter dans le dessin! Tout est Gratuit! 

Tu recevras aussi mes meilleurs conseils par email ainsi que des tutoriels et offres promotionnels de mes cours.

x