Comment dessiner une danseuse étoile aux feutres

Comment dessiner une danseuse étoile de ballet aux feutres

J’ ai décidé de ne plus attendre la réouverture des salles de Fitness, (Courage aux responsables des salles de Sport!) pour reprendre le sport, mais de me construire de nouvelles habitudes: Un peu de danse et de stretching pour tonifier certaines parties de mon corps.  
J’ai toujours fait de petits exercices chez moi… mais j’avoue que depuis quelques mois, depuis ce confinement, ma motivation avait diminué, voire même disparue. Hé voilà, ce qui va la relancer !

Il y’a deux jours, j’ai ressortis mon tapis de gym et j’ai commencé à faire quelques petits exercices d’échauffements.
J’ai mis une musique classique pour m’accompagner dans cette petite séance… et après quelques étirements… je fais quelques mouvements avec mes pieds comme les danseuses de ballet 🙂 … Tout d’un coup, je me suis souvenue d’une vidéo qui a fort tourné sur le net, où l’on voit une ancienne danseuse étoile atteinte d’Alzheimer qui se voit emportée par ses souvenirs et se remet à danser au rythme de la musique « Le lac des Cygnes » de Tchaïkovski.

Ma passion pour les danseuses étoiles

Cette vidéo, m’avait fort touchée, car elle est très émotive et très touchante à la fois, mais ça a aussi fait resurgir en moi un souvenir lointain, celui d’une jeunesse très occupée par des études d’arts plastiques et qui a oublié qu’enfant, elle voulait devenir une danseuse étoile…

J’ai toujours été fascinée par la danse classique, n’ayant jamais pu en faire, je me suis rabattue sur la gymnastique artistique. Avec mes 50 kilos, j’en fais plus aujourd’hui, :), et ma joie de vivre, rien ne me décourageait.
J’adorais ce cours!

Seulement, un an plus tard, je devais rejoindre une autre école, dû au déménagement de mes parents. Cette nouvelle école avec tout le confort qu’elle présentait, classes plus grandes, casiers, salle de sport bien équipée, ce cours manquait à la liste. J’avoue que cela m’avait fort déçue, j’aurai tant aimé continuer! Alors, je me réfugiais dans mes dessins… Je dessinais tout le temps…

Adolescente, j’ai rejoins les cours d’arts plastiques… Et tout de suite les choses sérieuses ont commencé.
Il fallait préparer plusieurs exposés en histoire de l’art avec des dessins etc… Le seul moyen de se ressourcer était notre bonne et vieille bibliothèque. Le seul endroit où l’on peut entendre chuchoter à la longueur de la journée comme des échanges de secrets, et où les bourdonnements d’une mouche ne passeront pas inaperçus.

Je n’en ressortais qu’après au moins deux heure de temps, les bras chargés de grands et gros livres d’histoire de l’art. Pas pour tous les lire, mais pour reproduire certaines oeuvres que je trouvais fascinantes.

J’adorais ces bouquins d’art. Je faisais de mon mieux pour être régulière à la bibliothèque dans l’espoir de tomber sur les tomes qui étaient fort sollicités.

C’est en feuilletant, un jour, l’ un de ces gros livres, que je suis tombée sur l’une des peintures de Degas, peintre impressionniste. Comme diraient mes chers amis Canadiens: «  Je suis tombée en amour! »! 🙂

Je me précipite à l’accueil et demande à la dame de la bibliothèque, s’il était possible d’avoir le livre sur la biographie de cet artiste. Par chance, il venait juste d’être rendu. La gentille dame, se retourne et me sort un livre énorme avec une couverture fabuleuse !

Le livre représentait une série d’images de danseuses étoiles de ballet, que j’ai fini par le louer au moins une dizaines de fois. 

Ce livre me fascinait. De par sa couverture qui vous plonge dans un univers où les couleurs semblent en total harmonie avec les sujets. Des danseuses, debout, assises, sur scène…Dont leurs gestes ordinaires vous charment non seulement par leur naturel, mais parce qu’elles réveillent en vous une sensibilité, une atmosphère où le contraste des lumières est dominant .

A mesure que je feuilletais cet ouvrage, mon admiration grandissait graduellement !

Les coups de pastels du peintre et la pose de chaque trait de craie colorée dominaient l’espace et permettaient dans des textures différentes de créer les volumes et les clairs-obscurs des corps et des tutus. 

Degas savait saisir tout le charme des danseuses de ballet à l’instant où elles étaient au repos, ajustaient leur lacets, se peignaient les cheveux … Impossible de rester indifférent !

Sentir à travers ces couleurs le rythme de la musique et les mouvements gracieux de celles qui les représentent est tout l’exploit d’un artiste chevronné! 

Comment susciter l’émotion à travers un dessin de danseuse de ballet

Comment susciter l’admiration ou l’émotion à travers une image, des traits, des couleurs, des textures…

Ce qui me fascinait chez ces danseuses étoiles, c’est cette gestuelle qui marie légèreté et souplesse au rythme de la musique. On dirait même qu’elles volaient avec leur tutu, par leur pats et sauts muets émis sur leur « pointe des pieds ». 

Si je dois résumé cela: je dirais: délicatesse et grâce.

un moment majestueux où prône la symphonie des couleurs (émotions) rythmées par les mouvements de tout un corps, à l’allure fière et élancée d’une beauté captivante. 

Ce que je garde de ces souvenirs: c’est l’amour du rythme chargé de grâce et de sensualité, dans une harmonie presque parfaite, des couleurs pour faire ressurgir ces mouvements et les coucher sur papier.

Je n’ai pas pu être une danseuse étoile, alors je me contenterai de les regarder, de les admirer en vrai ou dans des bouquins comme celui qui m’a inspiré et bien d’autres qui ont marqué ma jeunesse.

Des danseuses, j’en ai dessiné et j’en dessinerai. Car la vie est une danseuse qui suit le rythme de ses émotions.

Et vous, vous en pensez quoi?

  • En attendant de vous lire, je vous invite à préparer vos feutres et à suivre attentivement ce tutoriel de dessin de danseuse étoile de ballet.
  • N’oubliez pas de me laisser un commentaire ou votre impression concernant cet article ou ce tutoriel de dessin de danseuse. Je serai curieuse de savoir s’il voua a été facile à suivre et quelle a été votre expérience ?
  • N’hésitez pas non plus à poster votre dessin sur vos réseaux sociaux avec le hashtag #artettuto cela m’enverra un signal et j’irai voir votre dessin et vous donnerai mon avis et correction s’il faut.

Articles similaires

6 Commentaires

  1. Agnès

    Coucou Sam,

    Quelle élégance ! très beau tutoriel, très bien expliqué comme
    d’habitude. Tu attires vraiment l’attention sur les détails que nous,
    débutants ne voyons pas souvent et c’est vraiment génial. Je suis
    entrain de m’exercer et cela ne donne pas encore, mais je vais
    persévérer et je crois que j’y arriverais.
    Je suis contente que tu ailles de mieux en mieux, avec pleins de
    projets. Saches qu’avec toutes ces bonnes résolutions, tu nous
    boostes énormément avec ton enthousiasme.

    A très bientôt

    Agnès

    Réponse
    • EditionSam

      Bonjour Agnès,
      Je suis très touchée. Tu m’écris toujours de bons retours sur mes tutos, mille mercis!??

      Réponse
  2. MURIEL MARTIN

    Coucou Sam,je suis contente de te voir positiver, faut toujours aller de l’avant. La vidéo est très belle, on voit que cette personne n’a malgré sa maladie pas perdu la grâce de ses gestes. elle est très touchante : respect.
    Bonne semaine à toi et aussi à tous

    Réponse
    • EditionSam

      Merci beaucoup Muriel pour ce gentil commentaire qui me touche vraiment. Une très bonne journée et semaine à toi aussi??

      Réponse
  3. Laetitia

    Coucou Sam !
    En premier lieu contente d’apprendre que tu vas mieux et bravo pour tes belles résolutions concernant la reprise d’une activité physique.
    Très émouvante la vidéo de l’ancienne danseuse étoile qui se souvient de la chorégraphie qu’elle exécutait alors qu’elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Je l’avais déjà vu mais elle me touche toujours autant. Malgré l’âge on note encore chez elle beaucoup de souplesse et de grâce. On voit aussi qu’elle est ailleurs et heureuse.
    J’aime beaucoup quand tu dis que « la vie est une danseuse qui suit le rythme de ses émotions » c’est très beau. Je suis d’accord avec ton ressenti sur la danse, en particulier pour la danse classique (peut-être en raison du style de musique) et je retrouve ces émotions lors du patinage artistique.
    Passe un bon dimanche Sam, gros bisous !

    Réponse
    • EditionSam

      C’est toujours un plaisir de te lire Laetitia, merci beaucoup pour ce beau commentaire et pour ta fidélité à mon blog. Gros bisous!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This
Secured By miniOrange