La vérité sur les pastels à l’huile et les techniques mixtes pour les débutants

La vérité sur les pastels à l'huile et les techniques mixtes pour les débutants

En dessin ou en peinture, l’expression artistique est sans limites, tout comme l’usage des différents médiums d’ailleurs. Sortir des sentiers battus en mélangeant différentes techniques est tout à fait possible. Ce procédé est communément appelé la technique mixte.

Le pastel à l’huile, un médium aux multiples facettes. Ces petits bâtonnets de couleur offrent en effet une diversité impressionnante en termes d’application. La question qu’on peut se poser est : peut-on associer les pastels à l’huile à d’autres techniques en peinture ?

Avant de répondre à la principale question de notre sujet, laissez-moi d’abord vous expliquer le principe des techniques mixtes en peinture. Par définition, il s’agit tout simplement d’une coexistence de deux ou plusieurs techniques sur un même support et dans une même peinture.

Techniques mixtes en peinture, de quoi s’agit-il ?

Le mélange de différentes techniques de peinture est donc tout à fait possible avec, bien évidemment, quelques, subtilités artistiques et une maitrise plus ou moins avancée dans les techniques utilisées.

D’un point de vue purement créatif, l’on peut affirmer avec certitude que les techniques mixtes sont possibles à l’infini. Cependant, la survie dans le temps d’une œuvre réalisée à partir d’un mélange de techniques reste tout de même à discuter.

Si Léonard De Vinci est parvenu à mélanger avec succès le dessin au crayon et les pastels, et Edgar Degas ajoutait brillamment des encres à ses pastels, l’on est dans le doute que des œuvres de l’art contemporain survivent pour les générations futures.

Quoi qu’il en soit, il est certain que les techniques mixtes sont tout à fait possibles, et pourquoi pas une combinaison gagnante de notre époque marquera l’histoire de l’art pour toujours ? Revenons à nos pastels à l’huile.  

Peut-on associer le pastel à l’huile à d’autres mediums ?

Vous l’aurez sans doute deviné, les pastels à l’huile peuvent tout à fait être mélangés avec d’autres médiums. Cependant, il faut garder en tête que la technique mixte avec les pastels à l’huile nécessite une attention particulière et éventuellement une maitrise des deux techniques associées.

Ici, on parle d’association de médium, car le concept de la technique mixte englobe plusieurs autres éléments, comme ceux dédiés aux collages, à savoir les pages de magazines, de journaux, des photographies, des tissus, etc. En bien évidemment, cela englobe aussi l’usage de deux médiums, tels que des pastels à l’huile, de l’encre et de la peinture.

À titre d’exemple, les pastels à l’huile peuvent bien s’associer à de la peinture à l’eau, à de la peinture à l’huile ou à de l’acrylique. En suivant certaines règles que nous allons aborder un peu plus bas, l’association est absolument possible.

L’autre point à prendre en compte pour s’assurer que les pastels à l’huile peuvent bien se prêter aux techniques mixtes, c’est le fait qu’ils sont diluables aux solvants tels que le white spirit ou l’essence de térébenthine. De plus, les pastels à l’huile peuvent être associés à d’autres techniques comme le collage artistique.

Pastels à l’huile et techniques mixtes : Suivre les recommandations ou prendre des précautions ?

Comme nous l’avons vu plus haut, l’association des pastels à l’huile avec d’autres médiums nécessite de suivre certaines règles. Le plus important, c’est de respecter la règle dite du gras sur maigre. Autrement dit, il faut toujours étaler une couche grasse sur une couche moins grasse, et jamais dans le sens inverse.

Dans une association de pastels gras avec de l’acrylique ou de l’encre, il est plus judicieux de commencer par étaler une base d’acrylique ou d’encre, c’est-à-dire une couche moins grasse, puis d’ajouter au-dessus une couche de pastel à l’huile diluée à l’essence de térébenthine.    

Autre chose à prendre en compte lors de l’association du pastel à l’huile avec de la peinture à l’huile. Il faut savoir que la peinture à l’huile n’accroche pas vraiment sur le pastel à l’huile. Cependant, ce dernier médium peut bien couvrir le premier. Ainsi, il faut toujours prendre en compte cette précaution et commencer par une couche de peinture à l’huile et ajouter une autre aux pastels gras.

D’ailleurs, le pastel à l’huile est réputé pour sa capacité de recouvrir plusieurs autres médiums, à condition qu’ils soient moins gras que lui. Il s’agit, à titre d’exemple, de l’encre, de l’aquarelle ou de l’acrylique.  

En revanche, l’association des pastels à l’huile avec certains médiums n’est pas très recommandée, à l’instar des craies ou du pastel sec. À moins d’une maitrise plus au moins parfaite de ces techniques sèches et du pastel à l’huile lui-même, ce qui rend la tâche un peu délicate, notamment s’il s’agit de lustrer les poudres de ces deux médiums.

Art expressif : utiliser les pastels à l’huile pour créer quelque chose qui a un sens d’énergie et de mouvement

De par sa texture et la vivacité de ses couleurs, le pastel à l’huile est un médium idéal pour la peinture expressive. La variété que procure l’usage de cette technique permet de donner de la profondeur, de l’énergie et du mouvement aux instants mis en scènes dans les tableaux.  

En effet, le large choix de couleurs disponibles et les techniques possibles peuvent donner lieu à des compositions de lumière, d’énergie et de mouvement. Sur un support finement texturé ou sablé, les œuvres obtenues sont tout simplement époustouflantes. C’est ici qu’intervient justement la technique mixte.

Au-delà des recommandations que je vous ai énumérées plus haut, ce qui est loin d’être exhaustif, vous pouvez vous amuser à tenter des approches d’association d’autres médiums tout en gardant les pastels à l’huile comme l’élément central. À force d’exercer ainsi, vous serez en mesure, non seulement de comprendre les secrets des techniques mixtes, mais aussi de développer vos propres associations pour donner plus de mouvement et d’énergie à vos œuvres.

Conclusion

Les pastels à l’huile peuvent bien être associés à d’autres médiums en suivant les recommandations énoncées dans cet article. Toutefois, l’artiste peut bien se retrouver, quelque part, bloqué par la richesse de ce médium en l’associant à d’autres.

Le secret réside donc de la pratique. Il faut d’abord s’exercer suffisamment sur ce matériau tout seul pour bien appréhender ses multiples qualités comme la brillance crémeuse de ses couleurs, pour ensuite envisager de l’associer à d’autres techniques.  

Articles similaires

2 Commentaires

  1. Valérie

    Excellent article que je vais essayer de mettre en pratique !
    Merci de vos animations sur le sujet et d’éveiller la fibre artistique chez le lecteur !

    Réponse
    • EditionSam

      Merci à beaucoup Valérie 👍🌷 Je suis ravie que cet article t’ait inspirée !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This
Secured By miniOrange