Accueil  >>  Technique de peinture  >>  2 Recettes pour préparer vous même votre gouache!

2 Recettes pour préparer vous même votre gouache!

   Technique de peinture  Commentaires fermés sur 2 Recettes pour préparer vous même votre gouache!

preparer_sa_gouacheDans cet article je vais vous donner 2 Recettes pour préparer vous même votre gouache! Vous verrez que les recettes sont faciles et vous donneront l’envie de réaliser vos propres peintures (pot ou tube) de gouache et aux quantités désirées!.
Si vous avez envie de réaliser une grande peinture et que vous n’avez pas envie de vider vos petits pots de gouaches. Surtout si vous avez envie de peindre sans vous souciez de la quantité que vous allez mettre sur votre support, sans vous ruiner dans le matériel…

Alors la meilleur façon de se libérer de ce stress est de faire vous même vos peintures.

1er recette et méthode pour préparer vous même votre gouache!:

C’est la solution la plus facile et à porté de main:

  • De la poudre d’oeuf (achetée chez un droguiste)
  • des pigments colorés en poudre
  • et quelques gouttes d’un conservateur.

Dans le petit verre où vous avez mis la poudre de l’oeuf, ajoutez-y de l’eau par petite cuillères. Il faut avoir une pate lisse, pas liquide ni consistante.

Une fois le mélange acquis, versez cette composition sur les pigments que vous aurez mis sur une plaque de verre. Verser petit à petit votre précipité sur les pigments en mélangeant délicatement la poudre à ce mélange (oeuf+eau). Mélangez avec une petite spatule plate. Faites des mouvements circulaires en essayant de broyer toutes les particules de poudre.

Ajoutez-y deux ou trois goutes d’agent de conservation.

Vous pouvez à ce stade peindre jusqu’à 7 à 10 jours avec cette peinture.

Mais pour préparer vous-même vos gouaches dans les règles de l’art, voici la recette la plus proche à celle des fabricants de gouache:

2em recette et méthode:

Il vous faudra:

* Un liant: Soit de la gomme arabique, soit de la dextrine.

A- Si vous choisissez comme liant la gomme arabique: Vous aurez besoin de  30% de cette gomme.

B- Si vous préférez de la dextrine, sachez que dans ce cas pour obtenir une peinture de consistance égale, il faudra mettre plus de dextrine que de gomme arabique donc ce sera 40% ou plus.

* Des pigments en poudre (vous trouverez cela chez un droguiste).

* Un précipité de craie (attention, pas de la craie qu’on trouve en bâton, mais de la craie en poudre en vente en gramme). La craie vous aidera à déterminer la consistance de la peinture et son opacité.

* De la glycérine: environ 5% du poids total de la préparation. Elle servira d’agent plastifiant et humectant.

*Un agent conservateur (une ou deux gouttes).

* Un agent humectant (une ou deux gouttes de fiel de bœuf par exemple), nécessaire seulement s’il faut améliorer la qualité du lavis produit.

Il n’existe pas de formule déterminante et absolue pour dire exactement quelle proportion de liant il faudra ajouter au pigment, ou quelle quantité de pigment il faudra employer par rapport à la quantité de craie. Tout dépend de la façon dont la gomme absorbe le pigment: Sachez que cela dépend de la consistance de la poudre de craie, donc l’absorption est toujours différente.

Le précipité de craie présente des variantes qui peuvent aller d’une certaine transparence à l’opacité.

En fait, il faut ajouter le liant jusqu’à ce que la peinture soit assez collante: Par contre, si vous mettez trop de liant, la peinture sera transparente*. Donc c’est vous qui déterminerez à vue d’œil si vous voulez une peinture opaque ou d’une peinture transparente ou semi opaque.

On peut utiliser de l’eau pour délayer le mélange. La quantité du précipité de craie à employer dépendra de l’intensité de couleur du pigment. c’est à dire qu’un pigment avec un grand pouvoir teintant “Phthalocyanine” demandera beaucoup plus d’ajout de craie qu’un jaune de “cadmium”.

(Les fabricants opacifient leur produits en les chargeant d’une grande quantité de pigments plutôt qu’en incorporant du précipité de craie –  cette opération nécessite un équipement de dispersion spécial !.

On peut néanmoins réaliser soi même de bons produits en y ajoutant de la craie, pourvu qu’elle soit de bonne qualité.

Important!, pour les peintures à la gouache, il faut employer du précipité de craie blanche, pure, claire et bien opaque.

Et voici La méthode à suivre:

1- Broyez le pigment avec la solution de gomme arabique.(voir le paragraphe: broyage des pigments).
Si nécessaire, ajoutez de l’eau distillée pour faciliter le broyage

2- Incorporer le précipité de craie jusqu’à l’obtention de l’intensité de couleur désirée. Mélanger bien et broyez.

3- Ajoutez la glycérine et mélangez convenablement. Ajoutez-y  ensuite quelques gouttes d’agent humectant (si nécessaire), puis quelques gouttes d’agent conservateur.

4- Une fois terminé, mettez la peinture dans un tube avec un bouchon à pas de vis ou dans un bocal hermétiquement clos.

Maintenant il ne vous reste plus qu’a vous lancer dans la réalisation de votre œuvre sans vous soucier de la quantité de peinture que vous allez y mettre,

Alors à vos pinceaux!

J’espère que cet article vous a plus, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires ou suggestions d’idées, d’articles, j’en tiendrai compte pour mes prochaines vidéos ou tutos.

 

PS:*(une peinture transparente ou semi opaque vous sera utile au cas où vous aimerez travailler avec des glacis, j’en parlerai dans un prochain  article).

Pour recevoir mes conseils gratuitement, indiquez-moi à quelle adresse je dois vous les envoyer?:

 

Recevez gratuitement par email mes conseils pour apprendre à dessiner facilement tout en vous amusant !

(Visité 1 319 fois, 1 visits today)
Les commentaires sont fermés.