Accueil  >>  Le saviez-vous?  >>  Comment réaliser un carnet de voyage ?

Comment réaliser un carnet de voyage ?

Compilation des pensées et des souvenirs de ballades

Nous aimons garder en nous la mémoire de vacances heureuses en différents lieux de la planète ou très proche de notre quotidien. C’est la raison pour laquelle nous voulons faire ce qu’il est convenu d’appeler, le carnet de voyage dans lequel nous noterons soigneusement toutes nos aventures bonnes ou mauvaises pendant un laps de temps donné (court ou long, peu importe) et dans un endroit bien particulier qui, généralement, nous est cher.

De quoi avons-nous besoin pour réaliser ce carnet de voyage?

D’abord, nous nous munissons d’un petit (ou grand) cahier, carnet, journal de bord…etc, c’est nous qui choisissons en fonction de nos idées et de ce que nous allons en faire.

Nous le choisissons avec des feuilles assez épaisses (type papier Canson) pour que la pointe des crayons, de la colle, des photos ou la peinture ne transparaissent pas.
Des crayons, des stylos, des feutres, des plumes et (pourquoi pas) de l’encre de chine, des tubes de couleur, une gomme, un grattoir, un gobelet, une règle … etc, etc, etc.

Un appareil photo de bonne facture qui nous permet de faire de belles prises de vue au détour d’une rue, dans un musée ou encore en la personne d’un inconnu sur notre chemin. Tout est possible, rien n’est impossible.
Peindre une maison en souvenirs de voyagesDes idées à foison pour varier notre histoire racontée, visite d’un monument (le Père Lachaise, par exemple, bien plus qu’un cimetière, un lieu pétri d’œuvres d’art), un long week-end en Provence (parmi les oliviers, les cigales, l’huile d’olive et les petits villages, de quoi faire !).

Un voyage en Égypte, tout à été dit, mais tout reste à faire en matière de ressenti, le nôtre et nous pourrions continuer comme cela pendant des heures, mais nous vous laissons la primeur de la conception à venir.

Deux options se présentent à nous pour la suite, nous aurons le choix d’acheter notre “carnet de voyage” ou de le fabriquer avec nos blanches mains (!), mais ce n’est en rien une obligation si nous privilégions le contenu plutôt que le contenant, mais nous le voyons comme une possibilité pour les puristes qui ne conçoivent une œuvre que produite du début jusqu’à la fin.

Comment s’y prendre ?

D’abord, nous avons besoin de décider sur quels supports nous allons travailler et nous réaliser dans ce passe-temps fort plaisant. Des multi-façons se présentent à nous, elles s’accordent entre elles pour former un petit chef d’œuvre qui nous tient à cœur.

1-le dessin

Que nous soyons un as dans ce domaine ou un simple néophyte maladroit, nous aurons à cœur de prendre, par le biais d’un croquis, l’image que nous avons sous les yeux et que nous voulons absolument réaliser sur notre carnet de voyage.
Même et nous serons tentés de dire, surtout si nous sommes un peu gauches, gardons-nous de détruire nos esquisses un peu grossières, nous pourrons toujours les améliorer avec le temps.

2-La peinture

Comment faire un carnet de voyage en peintureIci encore, quel que soit notre degré de connaissances dans cet art si complet, nous allons nous astreindre (bien que ce soit un plaisir !) à reproduire, non pas du mieux que nous pouvons, mais plutôt dans le sens qui nous intéresse en essayant de rendre le style comme nous l’aimons pour lui donner une âme qui s’apparente à la nôtre, bien entendu.

3-La photo

Les prises de vue peuvent également faire partie de notre calepin au même titre que des savoir-faire dits plus nobles.
Nous pouvons réaliser des merveilles avec l’appareil pour peu que nous ayons du goût, un œil aiguisé et surtout un désir chevillé au corps de bien faire, je dirais même de très bien faire. Nous n’arrêterons pas de mitrailler, car, parfois lorsque nous regardons nos photos, l’une d’elles sort nettement du lot, c’est justement celle-la que nous mettrons précieusement à l’abri de nos feuillets de papier.

4-L’écriture

Le texte revêt une importance capitale, un article se pense, se sent et se compose en fonction de ses connaissances sur le sujet trouvé et adopté. Le choix des mots, la ponctuation, le rythme de la phrase, toutes ces choses contribuent à la beauté du passage qui, s’il est bien rédigé, en fera rêver plus d’un.

5-L’assemblage

Le collage relève d’un certain savoir-faire, mais pas seulement, le don de l’esthétique suffit parfois pour mener à bien cette délicieuse occupation qui est de mettre bout à bout de petits morceaux de papier de couleurs différentes afin de composer une forme de gravure qui n’appartient qu’à nous, qui nous est propre et qui relate d’une certaine façon, notre parcours pour qui va fouiner et tenter de trouver ce qui se cache derrière.

La morale de cette belle histoire…

Dessiner ParisNous allons vivre un rare moment de réflexions pour savoir ce que nous avons envie de relater, de montrer et surtout de garder. Nous ne nous hâterons pas sans réfléchir, car ce serait dommage de passer à côté d’idées précieuses qui jalonnent notre vie sans même que nous en soyons réellement conscients.
La réalisation du carnet de voyage ouvre des portes insoupçonnées que nous découvrirons au fur et à mesure de notre parcours avec des promenades, des expéditions, des pèlerinages, des randonnées et des rêveries de toutes sortes. Nous voyagerons le nez au vent et nous voyagerons en nous dans une sorte d’introspection que nous déposerons, par la suite, sur de belles feuilles sous des formes innombrables, pastel, dessin, patchwork de papier, peinture et autres pour les garder à l’infini.
Revoir et ressentir, en tournant des pages, toutes ces émotions et les garder précieusement dans sa bibliothèque ou sur la table basse de son salon sont un grand bonheur.
Ne pas oublier, se rappeler, n’est ce point un prolongement de la vie, peut-être même un retour en arrière qui calme et apaise les esprits survoltés, procure de la joie aux optimistes, de la douceur à tous les autres qui par la solution de ce petit livre, pourtant sans grande importance, contient des trésors de beauté, de sensations, de frissons et parfois de larmes de joie.

Oui, nous savons, avant même de commencer, combien ceci nous apportera de la félicité et un grand bien-être que nous sommes tous en droit d’attendre.

(Visité 1 216 fois)

2 commentaires so far:

  1. MICHAUD dit :

    Bonjour et mille mercis pour votre guide !
    Je ne sais pas du tout dessiner mais j’adorerais savoir.
    Comme il m’est difficile d’aller à un cours de dessin, je vais suivre vos bons conseils et vous dirai si j’ai fait des progrès.
    En tout cas, je tenais à vous remercier vivement de votre aide.
    A très bientôt.
    Dominique

    • admin dit :

      Bonjour Michaud,
      Wow!, Votre commentaire me fait très plaisir!c’est très encourageant. Je serai ravie de lire vos progrès, n’hésitez à partager avec nous vos nouvelles que j’espère seront de mieux en mieux. Le dessin n’est pas un art inaccessible, retenez-le. Gardez juste votre motivation, profitez de mes articles et vidéos et vous verrez que vos faiblesses ne seront plus qu’un mauvais souvenir. Bonne créativité!
      Sam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouveau ici ? reçois mes Meilleurs Conseils! C'est GRATUIT! 

x