Accueil  >>  Technique du dessin  >>  Le pastel gras ou ingrat ?

Le pastel gras ou ingrat ?

   Technique du dessin  Commentaires fermés sur Le pastel gras ou ingrat ?

Les pastels gras,

Qui n’a pas pastels_grasmanipulé au moins une fois dans sa vie un pastel gras en maternelle ou pendant son adolescence ?

Ce bâton dur qui glisse sur une surface lisse, difficile à manier, enfin, pas très réjouissant quand on voit qu’on est limité à son utilisation. Je ne vous cache pas que pendant des années j’ai fuis ce matériel en sou estimant ses capacités et mes capacités de pouvoir en extraire davantage de technique. Je me suis même des fois posé la question de pourquoi on les prescrivait dans certaines listes pour nos petits bouts de choux en maternelle ou en primaire.

Ce que je ne savais pas c’est que ce pauvre bâton avait beaucoup à nous démontrer sous son côté rigide et avare de pigments.

C’est quoi le pastel gras?

Ce n’est que quand je me suis retrouvée un jour dans mon atelier face à cette boite de pastels gras qui trainait dans mon carton à matériel de dessin que je m’y suis intéressée, et ai tenté de voir ce que je pouvais en faire.

Mais avant de vous raconter la suite laissez-moi d’abord vous définir ce qu’est un pastel gras et de quoi il est constitué.

Les pastels gras sont faits d’un mélange de pigments, de cires hydrocarbonées et de graisse animale. Hé oui !, il est partout ce pauvre animal, lol. Bien sûre qu’il y’a dans chaque produits des nuances de qualité, et que bien évidemment les meilleurs marques contiennent plus de pigment et présentent une plus grande malléabilité d’utilisation que les crayons tendres, qui sont un peu plus durs.

Leur seuls inconvénients est qu’ils ont tendance à devenir un peu mous au contact de la peau à température plus élevée, c’est à dire au plus on tient longtemps le bâton entre les doigts, celui-ci se ramollit légèrement et a tendance à coller aux doigts, ce qui complique un peu le travail de l’artiste parce qu’il dépose plus de couleur sur la surface qu‘un bâton de pastel froid.
Les pastels gras sont à base de cire, et donc peuvent autant plus être ajoutés à la technique de peinture à l’huile pour lui ajouter plus d’effets.

Que peut-on faire avec le pastel gras?

Mais parlons plutôt de ce que nous pouvons faire avec le pastel gras, ou plutôt les pastels gras et comment les utiliser ?

Les pastels gras peuvent servir de base, de dessin, de croquis, mais peuvent être aussi travaillés sous différentes manières pour obtenir des effets de grattage ou de texture. On peut y procéder en différente étape. En coloriant une surface d’une de plusieurs couleur de fond, puis les recouvrir par une couleur plus sombre, comme le noir, et une fois après avoir couvert toute la surface, procéder au grattage de manière à faire apparaître une image avec la couleur qu’on a mis de fond. Le pastel gras est aussi efficace pour les effets de texture. (pour cette technique optez pour un papier à gros grain).

Il peut aussi être associé à la peinture acrylique, ou à l’aquarelle puisqu’il est résistant à l’eau.

Mais ce que j’ai découvert récemment c’est qu’il pouvait être utiliser avec de la térébenthine ou du white spirit pour adoucir ses pigments. L’objectif du procédé est de pouvoir le dissoudre sur une surface, sachant que le pastel gras y est soluble.

Certains artistes utiliseront ce procédé pour avoir un résultat semblable à celui du lavis. N’oublions pas que pour cette dernière technique le support joue son rôle, il doit être rigide.

N’hésitez pas à tenter l’expérience !, peut être deviendriez-vous accros de ce petit bâtonnet épais et gras, mais qui peut autant vous amuser comme dans nos souvenirs d’enfance, lol.

 

Laissez-moi un commentaire si cet article vous a plu, et dites-moi qu’elles sont vos difficultés avec le pastel gras?, et qu’aimeriez-vous apprendre à faire avec?, je ferai certainement un tuto-vidéo à ce sujet.

 

 

(Visité 1 371 fois, 1 visits today)
Les commentaires sont fermés.