Accueil  >>  Le saviez-vous?  >>  Le croquis

Le croquis

   Le saviez-vous?  Commentaires fermés sur Le croquis

Qu’est-ce que “Le croquis”

Le croquis est généralement reconnu comme l’élément qui détermine la qualité des grands dessinateurs. C’est un dessin réalisé à main levée, rapidement avec une attention minimisée sur les détails, mais avec un sens prononcé vers l’essentiel, sous forme de grands traits. C’est un art, un savoir-faire, un processus scientifique qui demande de grandes qualités d’observation, d’analyse, d’imagination et de maîtrise de la main.

Une représentation non aboutie

Le croquis est une représentation d’une scène visuelle en deux dimensions, pas forcément proche de la réalité. Le dessinateur transcrit une scène visuelle pour la figer sur un plan. Il peut également, selon le plan et l’objectif, imprimer rapidement une image certes non aboutie, mais qui évoque dans l’esprit du public des interrogations sur un message. C’est en outre l’expression du travail des professionnels en quête d’un rendement artistique, ils cherchent à représenter rapidement l’image qui trotte dans leur esprit par une succession de dessins qui peuvent évoluer jusqu’à aboutir à une version finale.

Les croquis sont généralement la base d’un bon dessin, tout comme ils peuvent se suffire. Les caricaturistes et les artistes peintres utilisent généralement cette forme de dessin pour traduire leurs représentations. Pour les premiers, il s’agit de grands traits, de formes, parfois très déformés de la réalité tandis que pour les seconds, ils s’en servent de fond pour parfaire ensuite leur toile.
La plupart des grands artistes étudient en permanence leur environnement et la façon de les figer, ils sont donc perpétuellement en train d’élaborer des formes abstraites grâce au croquis, qui peaufineront au fil des essais.

La volonté d’aller droit au but

croquis rembrandtDans ce jeu de traits et de courbes, l’objectif du dessinateur est clair, allez à l’essentiel ! En effet, celui-ci veut rapidement traduire l’image, l’expression, l’émotion ou le message qu’il a dans son esprit ou le sujet qu’il a devant lui, afin de le partager avec son public. Il veut donc rapidement donner vie à cet ensemble de traits, parfois exagérés, mais toujours focalisés sur un but précis. Parce qu’il veut communiquer sur son environnement, sur des faits de société, interpeller ou traduire des états d’âme, le dessinateur va moins privilégier la forme que le fond.

C’est désormais la marque des grands artistes qui communiquent ainsi avec leur public en les invitant parfois à découvrir le message qui se cache derrière chaque représentation. Pour Rembrandt, précurseurs du croquis rapide, mais vivant, les contours et la texture de la matière utilisée étaient des éléments importants pour traduire le succès de cet art. Aujourd’hui encore, le public ne s’arrête plus à la forme, car le croquis se présente plutôt comme un cala pour raconter une histoire, un fait. Il interpelle sur des réalités de la vie quotidienne et capte parfois plus l’attention d’un certain public qui croit y voir une interpellation personnelle d’un pan de leur vie.

C’est grâce à cette magie d’un autre langage que de nombreux artistes peintres ont pu affirmer leur talent et être reconnus au-delà même de leur époque.
Au départ de tout croquis, il y a d’abord une thématique qui vit dans l’esprit du dessinateur, c’est celle-là qu’il veut traduire, le dessin n’étant alors qu’un moyen d’y arriver.

(Visité 385 fois, 1 visits today)
Les commentaires sont fermés.