Accueil  >>  Art journal  >>  Art journal XL, Les Mille et une Nuits

Art journal XL, Les Mille et une Nuits

femme orientale artettutoDans cette article, je vais vous décrire et vous montrer en vidéo comment j’ai réalisé mon “Art journal xl, Les mille et une nuits“, avec beaucoup de procédés et de techniques mixtes.
J’ai voulu réaliser pour cette fois, un art journal en grand  format. Ce qui me permettra d’avoir plus d’espace dans ma réalisation technique mais aussi cela me permettra d’utiliser plusieurs techniques. Pour cela, j’ai acheté un grand bloc de feuilles de papier d’un grammage plus épais, pour supporter les différents procédés utilisés.
J’ai choisi comme thème: Les Mille et une Nuits, histoire de donner un peu de poésie et de rêve dans ma réalisation.
Le thème met à l’honneur la femme, et j’ai pris comme citation:

“Ce n’est pas l’apparence qui fait la beauté d’une femme, c’est son rayonnement”
je vous invite à regarder la vidéo pour rentrer dans ce monde de contes et de couleurs qui vous feront certainement voyager.

Pour le matériel utilisé, j’ai peints avec de la peinture acrylique, des encres distress, des feutres, du collage…

Art journal XL, mixed media, Les Mille et une nuits,

J’ai beaucoup aimé travailler avec cette technique du papier déchiré et mis en valeur en arabesque. Les feutres ont été les outils indispensables pour la finition, et vous verrez que je n’ai pas investis dans les grandes marques de feutres. Le papier vient de chez Schleiper, et le reste du matériel est de la récupération (du matériel scolaire de mes enfants…).

Je vous laisse regarder la vidéo

Les Mille et une Nuits

Les Mille et une Nuits, un sujet qui fait rêver et en même temps qui sera plus tard un recueil de contes imaginaires. A suivre…

 

Matériel utilisé:

 


Si vous le voulez bien, laissez-moi un commentaire. Sachez que je le lirai avec attention.

(Visité 315 fois)

4 commentaires so far:

  1. Laetitia dit :

    Coucou Sam,
    Encore une très belle page d’art journal !
    J’adore tes idées créatives.
    Je ne connais pas trop le matériel que tu utilises aussi je me pose des questions comme par exemple pourquoi ne pas utiliser un simple bâton de colle type UHU pour les collages à la place du gel médium mat ? Pourquoi cette fois-ci tu n’as pas préparée ta feuille avec le gesso ?
    Voilà pour toutes mes interrogations.
    Je te fais de gros bisous et je te dis à bientôt, bises :)

    • admin dit :

      Coucou Laetitia,
      Merci pour tes jolis compliments qui me font vraiment plaisir!, c’est très encourageant!.
      Pour répondre franchement à ta question, je trouve pour ma part que le batton UHU ne me convient pas juste parce qu’il ne peut pas faire objet de colle et de medium de recouvrement. C’est à dire qu’avec le gel medium, tu peux aussi passer sur tes collages pour les imperméabiliser, ce que je pense qu’UHU ne peut répondre à cette technique, puisqu’il n’est pas liquide et difficile à manier. De même, côté économique, je pense que tu t’en sortiras mieux avec le gel medium qu’avec UHU; attention, cela reste uniquement mon point de vue, je ne critique absolument pas cette marque de colle que j’apprécie autant!. Voilà, maintenant chacun fait comme il veut et surtout comme il peut, gros bisous

  2. Womaneki dit :

    Superbes tutos!

    J’ai réalisé une page sur fond d’encre aquarellable colorex bleu. J’y ai collé une photo trouvée dans un magazine avec du vernis colle ( je n’ai pas voulu acheter de gel médium vu que mon pot était presque neuf). Résultat: l’encre s’est imprégnée par endroit sur la photo laissant des sillons sur le visage de la femme que je voulais absolument garder intact… Sauriez vous me dire si cela peut venir de l’utilisation de vernis colle ou est-ce dû au fait que l’encre est aquarellable?

    • admin dit :

      Je ne connais pas la marque de votre colle ni ses composants, mais j’en déduis que ça doit être certainement une colle qui donne un résultat un peu brillant puisqu’il doit y avoir du vernis (et donc de la résine). Le mieux aurait été de passer une couche avec votre colle, en un premier temps là où vous comptiez coller l’image puis une fois sèche, cette colle aura mis un film protecteur entre l’image et le fond (peint à l’encre) et à ce moment là il aurait été préférable de coller votre image. Cela dit, sachez que l’encre colorex est aquarellable et donc soluble au contact d’un liquide, aussi l’encre colorex est sensible aux UV, il est recommandé de la protéger par un fixatif ou une couche de vernis ou colle. Courage!, c’est avec de petits accidents ou erreurs involontaires qu’on apprend au fur et à mesure. Le matériel des fois nous cause beaucoup de contrariétés. Bonne créativité!